Le témoignage de Anne Barbéro, chef du pôle action sociale, culturelle, santé et handicap de l'université de Paris 1 : une organisation volontariste et un pôle fédérateur

*