supports des intervenants

  • La GPEC à l’université : pourquoi, comment et avec qui ?

Annabelle HULIN, Professeur des Universités, IAE, Université de Tours

  • La GPEC et la planification stratégique RH dans un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) : l’INRA. (le contexte, l’objectif, les résultats, les points forts, les difficultés, éléments de bonnes pratiques).

Cécile TOURNU, Responsable du Département Développement, Ressources Humaines INRA

  • La GPEC comme facteur de réussite d’un projet d’organisation de laboratoires :

    Retour d’expérience  du CNRS d’un itinéraire d’accompagnement construit autour de la méthodologie de GPEC, dans le cadre de la fusion de plusieurs laboratoires

Valérie ROCH, Responsable des Ressources Humaines de la délégation CNRS de Rennes,

  • La GPEC à l’université ?

    Les prérequis, les besoins, les difficultés, les leviers, les conditions générales du choix d’un SIRH

Renaud Morin, DGSA  et Francois Riou, DGS, Université Paris 8

  • Présentation d’une démarche GPEC au service d’un projet d’établissement. La démarche et les outils dans une université fusionnée.
Le bilan social de l'Université de Bordeaux et la caractérisation agrégée en termes d'allocations de moyens sont fournis en guise d'illustrations
Exemple de l’Université de Bordeaux.
Marie-Béatrice CELABE, DGSA de l’Université de Bordeaux

  • Présentation d’un exemple où la GPEC a et aura toute son importance : une fusion.

    conditions de réussite d'un projet de fusion ; organigramme cible et processus d'affectation ; dispositifs d'accompagnement global et personnalisé ; focus sur projets de refonte d'organisation en mode GPEEC.

Exemple de l’Université de Grenoble Alpes.

Joris BENELLE, Directeur général des services

Carole KADA, Directrice générale déléguée aux ressources humaines

Université de Grenoble Alpes