• Enjeux de la réforme

    La réforme GBCP s’inscrit dans la continuité de la LOLF pour l’Etat et de la loi LRU pour les universités. Elle renforce les outils d’appréciation de la soutenabilité budgétaire de nos établissements et s’appuie sur une dimension pluriannuelle qui devient centrale.

  • Repositionnement des trois comptabilités

    La GBCP redéfinit en profondeur la comptabilité budgétaire. Chacune des 3 comptabilités, budgétaire, générale et analytique, apportera désormais une vision différente et complémentaire de la situation et de la trajectoire financière de l’établissement.

  • Concepts

    Pour s’approprier les concepts de la GBCP, il convient de maîtriser le déroulement des principaux processus : budget, dépenses, recettes, gestion de trésorerie ; et des objets associés : AE, CP, opérations pluriannuelles. Il faudra ensuite réfléchir aux conséquences de ces processus rénovés sur l’organisation budgétaire et les acteurs de la chaîne financière.

  • Programmation et dialogue de gestion

    La programmation est un concept clé de la réforme GBCP. Elle consiste à traduire la stratégie pluriannuelle de l’organisme sous forme de prévision budgétaire et à apprécier la soutenabilité de la trajectoire financière des établissements. Elle s’appuie sur un dialogue de gestion renforcé et une organisation budgétaire repensée.

  • La mise en oeuvre de la GBCP

    Pour vous accompagner dans cette réforme, l’Amue vous propose des actions dans l’ensemble de ses champs de compétences : formation, accompagnement, système d’information. Pour cela, elle s’appuie sur des référents et des formateurs d’établissements impliqués dans la réforme et issus de l’ensemble de la communauté universitaire, dans une optique de mutualisation.

    Elle vous propose enfin une feuille de route déclinant les actions qui nous semblent prioritaires de mener dans vos établissements.